UTAH

Chapter 3

Chapter 3.1 - monument valley

Nous avions arrêté notre itinéraire pour les trois premières semaines d'août, afin d'éviter de se retrouver sans camping. En théorie, c'était une bonne idée. En pratique, nous nous trouvons contraints par nos réservations. Tout ce qu'on ne souhaite pas dans un road trip. Sur la route pour aller à Zion national park, nous voyons la mesa défiler et l'envie nous prend soudain d'aller à Monument Valley. Pourquoi l'avions-nous écartée en premier lieu? Nous n'en sommes plus certains. Nous nous arrêtons à une station essence avec Burger King, donc Wifi. Force est de constater que la route pour s'y rendre est moins longue depuis le Grand Canyon que pour Zion. Nous téléphonons au camping de la réserve. Ils ont de la place, mais nous avertissent qu'il est rudimentaire. Qu'importe, nous y allons. Nous ne sommes pas déçus. La vue est époustouflante, nous sommes projetés dans un film de John Wayne, dans Retour vers le futur 3 ou encore dans Mission impossible (3 aussi). Belladoo ne peut se rendre sur la scenic drive, nous réservons un tour en jeep pour 9h du matin. Les enfants ne sont pas coopérants et nous devons user de mille ruses pour nous rendre au rendez-vous prévu. Le jeu en vaut la chandelle, notre guide Navajo est exceptionnelle. Elle est née là entre les rochers dans le Hogan des femmes. Elle nous raconte leur culture et leur réalité. Cela ajoute une vraie plus value à l'expérience, d'autant plus que le couple d'Italiens qui avait réservé avec nous, nous a fait défection. Nous profitons de cette matinée épique.

Moab, ville de l'aventure au milieu du désert, voilà un programme qui promet d'être excitant! Après nous être installés dans le RV park confortable et à distance piétonne de la ville, nous déambulons sur la rue principale en quête d'adrénaline. Nous nous rendons vite à l'évidence qu'aucune activité n'est adaptée à l'âge de Gabriel ou aux horaires des enfants. Au visitor center, ces derniers jettent leur dévolu sur un tricératops grandeur nature en plastique ventant les mérites d'un parc à une dizaine de miles de la ville. Le lendemain, nous nous y rendons et dépassons sur notre route la très longue file de voitures pour l'entrée du Parc national d'Arches. Les enfants adorent le parc des dinosaures. Il est assez bien conçu et très didactique. En début d'après-midi nous regagnons notre camping, Gabriel s'est endormi et Juliette veut se baigner à la piscine. Le soleil tape fort et la queue est toujours conséquente pour Arches. Notre camping-car ne pourra accéder à la scenic drive et il nous faudrait trouver une place au parking. Pour ne rien arranger, le parc qui est normalement ouvert 24 heures sur 24, ferme à 19h pour travaux. Nous réalisons que nous ne pourrons le visiter. Qu'importe finalement, les enfants sont ravis de leur journée. Nous devons reprendre la route pour le Nord. Mathias fait la vidange des eaux usées, tâche assez répugnante, d'autant plus que l'embout du tuyau lâche au moment où il démarre. Heureusement, il s'agit des eaux de l'évier et non de celles des toilettes! Au premier virage pour aller vers Salt Lake, le placard du haut, mal fermé, s'ouvre et les tasses viennent se fracasser en mille morceaux sur le sol. Il nous reste encore des mises au point à faire pour mériter notre badge des meilleurs campeurs!

Sur l'autoroute, les pancartes publicitaires se succèdent, proposant les services des soit disant meilleurs avocats de la région en cas d'accidents et de blessures. Puis soudain, aux abords de Salt Lake City, de nouveaux panneaux nous expliquent que la théorie de l'évolution est une ineptie et que Dieu était au commencement de toute chose. Un peu plus loin, une autre affiche prétend que le magazine Cosmopolitan contient de la pornographie. Pas de doute, nous approchons du Q.G des Mormons. Notre KOA (Kampground of America) de banlieue offre des navettes gratuites pour le centre ville conduites par un couple de Mormons à la retraite. Les gens sont d'une gentillesse désarmante et toutes les visites et attractions sont gratuites. Temple square, l'hyper centre de la ville, est en quelques sortes le Vatican des Mormons. Tout est propre, soigneusement fleuri et une quantité de familles très nombreuses se promènent dans les allées. Auré fait un peu tache avec son short à mi-cuisses. Un bâtiment propose de retrouver son arbre généalogique. Nous nous souvenons que les Mormons épluchent toutes les archives du monde. Méfiants, nous ne souhaitons pas ouvrir de compte pour avoir accès à notre ascendance. Nous montons au 27ème étage d'un immeuble pour avoir une vue qui surplombe la ville, encadrés par deux mormones fort aimables. Pas de prosélytisme, mais elles peinent à répondre à nos questions historiques. Nous regagnons notre camping avec une impression étrange.

Chapter 3.2 - MOAB

Chapter 3.3 - salt lake city